08/06/2009

le soir...

decoration
un sentiment étrange qui plane les nuits

un sentiment de malaize, de peur, de souffrance et de colère...

pourquoi je n'ai que des idées noires de nouveau? pourqoi je n'arrive pas a m'endormir avant d'avoir pensé et réfléchit sur ses pensées si sombres...

plus j'avance et plus je fais du sur place... plus je me dis que finalement qu'est-ce que je suis? qu'est-ce que je fou ici?

perdu des êtres chères... en perdre encore par après... finir seul...

les pensées me glacent le sang, me font sombré dans les ténèbres... j'ai perdu cette lumière qui me tenait hors de cette noirceur...

la petite lueur qui me donnait envie d'avancer... la petite lueur d'espoir de me sortir de mon enfer...

cette personne qui me procurait enfin des sentiments de joie de bonheur...

les soirs où je m'endormais en pensant à elle... et maintenant où suis-je?

suis-je redevenu cette personne qui air sans but? cette personne dont chaque batement de coeur lui font comme un coup de poing...

pourquoi je souffre tant alors que je pensais aller bien... pourquoi maintenant?

voir le bonheur autour de soi c'est souffrir encore plus...rester dans son coin seul c'est souffrir aussi... rencontrer des personnes pour se sentir traihir par la suite c'est encore souffrir... alors est-ce que vraiment le bonheur existe?

"ne t'en fait pas le bonheur arrivera un jour", "l'amour s'est le plus beau sentiment, quelle joie", "se sentir aimer c'est mangifique", etc... toutes ses phrases qui n'ont finalement que des lames à double tranchant;

quand le bonheur est là généralement un malheur survient un moment, quand l'amour est là un "je te quitte" te fait perdre toute envie de continuer à espéré. Se sentir aimer oui mais la sincérité n'est jamais vraiment à 100%...

j'en ai tout simplement mare... raz le bol de tout ça... se lever pour ne rien faire...a quoi sa sert de se réveiller le matin? finalement est-ce que je ne vais en finir là?

a chaque fois que je pensais avoir trouver quelque chose de bien que mon coeur et mon âme se réchauffait je me repranait une desende au enfer presque instentanément... on se relève et on retente le coup mais on se retrouve de nouveau à joue aux montagnes russes."après la pluie le beau temps" mais ce qu'on ne dit pas c'est qu'après le soleil la pluie revient toujours à un moment ou à un autre!

fini d'epéré, fini la joie, fini les sentiments, fini l'amour,... fini de vivre... survivre peut-être ( mais ne suis-je déjà pas en train de le faire?)... mourir?

02:49 Publié dans dark | Commentaires (0) | Tags : survivre, mourir, aimer, souffrance

Les commentaires sont fermés.