17/09/2006

la nuit du vampire

Quand tombe la nuit
Je t'attends, je t'espère, je te supplie
Et soudain, mi-assoupie,
Enfin mes désirs tu assouvies.

Jamais je ne mettrai fin
À cet enfer divin.
Et quand tu me quittes le matin,
Je m'aperçois que sans toi je ne suis rien.

Tu m'habites, me possède, m'attise,
Tu es un feu brûlant, une flamme vive,
Je t'ai donné ma vie par amour,
Et pour l'éternité je n'aspire
qu'à te voir quand tombe le jour...

16:42 Publié dans dark | Commentaires (0) | Tags : vampire, texte

Les commentaires sont fermés.